CRÉSUS Île-de-France PARIS
Le projet associatif

SON OBJET SOCIAL
STATUTAIRE

L’Association Crésus Île-de-France Paris, ci-après désignée sous la dénomination de Crésus, a pour objet de « promouvoir la connaissance, le traitement et la prévention des phénomènes de surendettement, d’exclusion financière et bancaire et de favoriser une pratique prudente et éclairée de l’argent ».

SON
HISTOIRE

Crésus résulte de la fusion, en avril 2011, entre :

 

  L’association Crésus Île-de-France, créée dans les Yvelines en décembre 2003 par des juristes en droit bancaire et du surendettement, et qui a développé son activité principalement dans les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine

   L’association Crésus Paris, créée en décembre 2007 par des bénévoles spécialisés en micro finance familiale (gestion du budget familial, surendettement, éducation et accompagnement budgétaire et bancaire, micro crédit personnel accompagné).

SON AIRE GÉOGRAPHIQUE
D’INTERVENTION

La région Île-de-France comprend huit départements :

Paris (75) ; les trois départements de la première couronne : Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) ; et les quatre départements formant la grande couronne : Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91) et Val-d’Oise (95).

L’Île-de-France comporte environ 12,1 millions d’habitants en 2015, soit près d’un cinquième de la population française.

SON ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE
SOCIAL ET CULTUREL

Les principales composantes de cet environnement qui structurent plus spécifiquement l’action de Crésus sont les suivantes :

Cliquez pour en lire plus...

   Instrument de facilitation des échanges et outil d’évaluation et de stockage de la valeur, l’argent est au centre de la vie sociale et psychique des êtres humains. Afin de vivre au mieux, ceux-ci cherchent à affirmer leur identité et à développer leur puissance d’agir (être en bonne santé, bien logés, en sécurité, pouvoir se déplacer, faire des études, réaliser leurs projets de vie, être reconnus dans le monde social, aider leurs proches en cas de besoin etc.). « Construire » une telle vie nécessite de disposer de revenus suffisants et d’avoir une situation financière saine, de maîtriser suffisamment les « techniques » de gestion de l’argent, et de faire des choix raisonnables dans la gestion de leur budget et de leur patrimoine.

 

   La société publicitaire de consommation tend à transformer les individus en consommateurs. Elle utilise des techniques puissantes pour les persuader que la consommation est la source essentielle du bonheur. Elle les incite à recourir aux charmes parfois dangereux du crédit pour leur permettre de dépenser au-delà de leurs ressources régulières.- Entre 10 et 20% de nos concitoyens vivent dans un état de fragilité
financière ou de pauvreté plus ou moins grave -et parfois extrême -, et subissent différentes formes d’exclusion (financière, bancaire, sociale) qui rendent leur vie complexe et douloureuse, perturbe leur santé, notamment psychique, et peut mettre leur vie en danger.


   Un nombre important de personnes manquent des compétences financières, budgétaires et bancaires de base et/ou de la vigilance qui leur permettraient de maîtriser leurs affaires d’argent et de se protéger des conduites prédatrices de certains agents sociaux, individus ou entreprises (certains désignent ce manque de compétence sous le nom imagé d’« illettrisme financier » ou encore d’ « illettrisme de l’argent »).


   Les accidents de la vie (maladie, décès, accident, séparation, perte d’emploi etc.) viennent dégrader parfois gravement une situation financière initialement saine.

 

   Le surendettement et son précurseur le « malendettement* » touchent entre 3 et 5% de la population et semblent constituer un phénomène social stable. Le surendettement est un désordre qui engendre de graves perturbations tant pour les individus et les familles qui sont touchés que pour la société dans son ensemble.


*Le « malendettement » est une forme du surendettement dans laquelle l’incapacité à rembourser les crédits en cours est liée à leur taux excessif ou à leur durée trop courte.

SES
USAGERS

Crésus accueille les personnes ou les familles :

 

   Qui rencontrent des difficultés financières ponctuelles ou régulières (surendettement ou quasi surendettement, compte bancaire débiteur etc.), sont de bonne foi, souhaitent retrouver une situation financière durablement équilibrée et souhaitent s’en donner les moyens, notamment en apprenant à mieux gérer leur budget

 

   Qui ont des problèmes dans leur relation avec leur banque
Cliquez pour en lire plus...

   Qui ont un projet de vie nécessitant le recours à un micro crédit personnel

 

Ces personnes viennent à nos permanences de leur propre chef ou sont orientées par des prescripteurs (notamment les travailleurs sociaux œuvrant dans des institutions publiques ou privées, avec lesquelles Crésus travaille alors dans le cadre d’un partenariat formel ou informel).

SES
MISSIONS

   Faire connaître aux personnes surendettées de bonne foi la loi qui les protège


   Les aider à accéder au bénéfice de cette loi et à retrouver une situation financière saine


   Permettre à ses usagers de renforcer leurs compétences budgétaires et bancaires afin qu’elles puissent gérer mieux leurs affaires d’argent


   Contribuer au débat citoyen portant sur les pratiques sociales de l’argent, les violences financières, le surendettement, l’exclusion bancaire et sociale, en cherchant à faire entendre le témoignage des personnes et familles financièrement fragiles et à faire respecter leurs droits.

SES
SERVICES

Crésus propose divers services à ses usagers, et en particulier :

 

   Elle les aide à clarifier leur situation (juridique, financière, bancaire, mais aussi professionnelle et sociale) et à identifier leurs différents problèmes ou besoins
   Elle recherche avec elles les solutions juridiques et/ou financières les plus appropriées, par exemple :

 

   Vérifier la validité des créances exigées par les banques ou établissements de crédit
   Constituer un dossier de surendettement en vue de le soumettre à la Commission de surendettement de leur département via la Banque de France

Cliquez pour en lire plus...

   Renégocier, avec leurs créanciers, la consolidation de leurs dettes
   Réaménager la gestion de leur budget personnel ou familial
   Faciliter l’obtention d’un micro crédit personnel


   Elle les accompagne dans la durée, de manière individuelle, dans la mise en place d’une gestion budgétaire et bancaire plus rigoureuse et/ou plus équilibrée


   Elle anime des groupes d’échange, d’initiation ou de formation sur l’argent, sur la gestion du budget et la relation avec la banque.

Son
IDENTITÉ

Crésus est une association. Cela signifie en particulier que :

   Chacun peut en devenir membre adhérent. Ses dirigeants sont élus démocratiquement par ces membres. Les services qu’elle apporte aux particuliers en difficulté sont gratuits


   Ses membres adhérents sont les « associés » actifs d’un projet :


   Ils partagent une commune volonté de soutenir l’association dans la réalisation de son projet social, parce qu’ils le jugent
essentiel

   Certains d’entre eux contribuent concrètement, par leur action bénévole, à la réussite de cette entreprise commune.

SES
VALEURS

La bienveillance
Les personnes qui font appel à nos services sont souvent en situation de crise plus ou moins grave, et parfois de danger. Quelle que soit leur origine, leur histoire de vie voire leur responsabilité dans cette crise qu’ils affrontent, nous les accueillons, les écoutons et les conseillons avec empathie et bienveillance, qui n’excluent pas la franchise de nos échanges.

 

La compétence
La nécessité de rendre à nos usagers un service à la hauteur de leurs besoins crée pour nous un devoir permanent de compétence, et donc de formation. Cette compétence concerne tant le registre technique (juridique, financier, budgétaire, règlementaire etc.) que le registre humain (écoute, empathie, bienveillance, discrétion, prudence).

Cliquez pour en lire plus...

 

La solidarité
Dans notre société où l’argent est roi, les accidents de la vie, les violences économiques, les injustices et les inégalités touchent plus durement les personnes et les familles les plus fragiles. Face aux dangers d’exclusion sociale grave que celles-ci encourent :
   Nous refusons la vision d’une société composée d’individus isolés qui n’auraient d’autre solution, pour survivre, que de se battre seuls dans un monde du chacun pour soi
   Nous faisons le choix d’une approche solidaire fondée sur l’entraide et l’accompagnement des plus fragiles, afin de les aider à se réinsérer durablement dans un lien social plus sécurisant
   Nous sommes persuadés qu’en aidant les plus fragiles, nous servons en dernier ressort les intérêts de la société dans son ensemble, et donc ceux de nos familles, de nos proches et les nôtres propres, puisque nul n’est à l’abri de dysfonctionnements financiers à un moment ou à un autre de sa vie.


Le bénévolat
Crésus fait prioritairement appel à des bénévoles, qui s’engagent avec le projet de mettre gratuitement leurs compétences au service de ses usagers. Elle ne s’interdit évidemment pas de recruter des collaborateurs salariés hautement qualifiés indispensables à la vie des associations ayant atteint une certaine dimension.

 

L’indépendance économique et idéologique
Crésus n’est inféodée à aucune puissance économique ou financière, à aucun parti, à aucune religion ni à aucun club de pensée. Elle garantit son indépendance en diversifiant ses sources de financement – auprès des institutions publiques et privées, voire de mécènes particuliers – notamment en contrepartie des services qu’elle fournit.
Elle garde sa liberté d’action et de parole au service de ses seuls usagers et de l’intérêt général.

 

L’autonomie
Nous accompagnons nos usagers en faisant le pari que chacun possède en lui-même les ressources qui peuvent lui permettre de résoudre ses difficultés et de trouver son propre chemin vers l’autonomie.

 

Le partage de la parole
Les usagers de Crésus vivent souvent leurs difficultés financières dans la solitude et le silence, et parfois dans la honte et la culpabilité. Le fait de se rencontrer et de partager leur expérience vécue dans un cadre sécurisé leur permet souvent d’évacuer, au moins en partie, ces sentiments douloureux et leur donne une énergie nouvelle pour trouver des solutions à leurs difficultés.

 

La pédagogie
Apprendre pour mieux agir nécessite d’analyser sa situation et son comportement, comprendre d’où vient la difficulté, avoir envie de changer, acquérir des savoir-faire, s’approprier des outils, les mettre en œuvre, en consolider la pratique etc.
La pédagogie est une démarche qui consiste à capitaliser des savoirs utiles, à les partager, à les transmettre, et à accompagner les usagers qui veulent s’approprier ces savoirs : Crésus partage avec ses nouveaux usagers les connaissances et l’expérience qu’elle a acquises auprès des plus anciens.

 

L’action collective
Chaque fois qu’elle le peut, Crésus met en œuvre des collaborations tant à l’intérieur, entre ses propres membres, qu’à l’extérieur, avec des institutions partenaires intéressées par une action commune impliquant un partage des compétences. Elle travaille en particulier en concertation et en partenariat avec les institutions de travail social et donc avec les travailleurs sociaux, auxquels elle n’a évidemment pas vocation à se substituer.

LES MOTEURS DE SON
DÉVELOPPEMENT

Son expertise

 

   L’expertise de Crésus est multiple.
Elle concerne globalement la micro finance familiale, avec ses nécessaires composantes :

le diagnostic financier (budgétaire, patrimonial, bancaire) ; le surendettement dans sa dimension juridique et financière ; les procédures légales de protection des personnes surendettées ; le microcrédit ; l’accompagnement, avec notamment sa dimension psychologique ; la gestion du budget familial ; le fonctionnement de la banque dans ses rapports avec les particuliers ; l’animation de groupes et la pédagogie en matière d’éducation budgétaire et bancaire ; les logiques de l’argent, dans leurs composantes à la fois sociale et intrapsychique etc.

Cliquez pour en lire plus

   Cette expertise est relativement rare :

   Parce qu’elle fait appel à des savoirs différents – juridiques, comptables, financiers, bancaires, psychologiques,
sociologiques, éducatifs – qu’il est difficile de réunir dans une même structure
   Parce qu’elle touche le tabou de l’argent. En conséquence, et malheureusement, les associations compétentes dans ces
champs d’activité sont peu nombreuses

 

Les besoins auxquels Crésus répond


Sur les 12 millions d’habitants de la Région Île-de-France, on peut évaluer entre 500.000 et un million le nombre de personnes ou de familles qui auraient besoin d’une information, d’un conseil, d’un accompagnement ou d’une formation pour améliorer la tenue de leur budget, la relation avec leur banque ou encore pour sortir d’une situation de surendettement ou de « malendettement ».

 

Son attractivité auprès de nouveaux bénévoles


Intéressés par son objet social et par la force de son action auprès des usagers, de nombreux bénévoles proposent spontanément leurs services à Crésus.

comment AIDER
L’ASSOCIATION CRÉSUS ?

Soutenez Crésus Île-de-France Paris en devenant bénévole ou en faisant un don

Vous désirez un renseignement ? 

CONTACTEZ-NOUS

01.46.06.62.27                                                    Écrivez-nous